Diététique

&

Nutrition

Le coin de la diététique :

Avec l'aimable participation de
 
Géraldine PERSON
&
Lucie LALANDE
Diététiciennes & Nutritionnistes
(Adhérentes de l'association AFAA SOS-ANOSMIE)

 

 
Géraldine PERSON
Annecy

 « Diététicienne nutritionniste, je suis particulièrement sensible à cette privation des sens du goût et de l’odorat. Cette absence de « sens » impacte directement votre prise alimentaire et votre état de santé. Je serai là pour établir avec vous un bilan nutritionnel, vous suivre et vous guider dans vos choix alimentaires. » 

 
Lucie LALANDE
Paris

 « Lucie a réalisé son mémoire de BTS Diététique sur le thème de l'anosmie et à ce titre, elle a été particulièrement sensibilisée aux soucis alimentaires rencontrés par les personnes anosmiques et la prise en charge diététique qui peut leur être nécessaire. » 

"La gastronomie fait trembler d’intelligence nos narines"

                                                                                                         Charles Monselet

Nous ne sommes pas agueusiques...!

L'agueusie est la perte totale du goût, sans perception des saveurs salé, sucré, amer et acide.

La perte de la rétro-olfaction, (soit 75 à 80 % des composantes du goût) laisse un "vide" gustatif tel, que nous ne percevons plus QUE les saveurs salé, sucré, amer et acide...

Dans la plupart des cas, le système gustatif reste intact et n'est pas affecté par l'anosmie.

Nous possédons des capteurs gustatifs qui fonctionnent très bien et sur lesquels il faut savoir s'appuyer pour une rééducation des sensations gustatives.

Cela demande du temps de la patience, un état de conscience et ... Une dose de philosophie !

C'est en partie la raisons pour laquelle les personnes anosmiques congénitales éprouvent des sensations gustatives et apprécient la nourriture sans difficultés particulières.

Privés depuis toujours du flot d'arômes portés par la rétro-olfaction, ils ont tout de suite et naturellement appris à reconnaître les signaux émis par leurs capteurs gustatifs.

Après des années de souffrances alimentaires, physiques et psychologiques, j'ai enfin retrouvé le chemin des diners, des restaurants et des réunions conviviales...!

Bien sûr, ces sensations gustatives ne sont pas et ne seront plus jamais ce qu'elles étaient, mais au fur et à mesure de leurs progressions, c'est de nouveau la découverte... Le plaisir, même "léger", appelle le plaisir...

C'est un sujet dont nous aurons l'occasion de reparler, et sur lequel j'essaierai de communiquer plus en détails.

                                                                                                                      Bernard PERROUD

"La gourmandise commence quand on n’a plus faim"

                                                                                                          Alphonse Daudet

(téléphone /  Répondeur )

Nous vous rappelons selon vos disponibilités

© 2015 Créé par Beniat pour A.F.A.A. SOS-ANOSMIE.