Le mot du président.
19 février 2018
Bonjour à tous,

Avant toute chose, je souhaite remercier vivement toutes les personnes qui ont rejoint cette association.
Toutes celles et ceux qui nous ont fait et nous font encore confiance.
C’est grâce à vous tous que les projets et les actions menées en 2017 se sont concrétisés !

Seuls, nous ne sommes pas grand chose face à l’anosmie et le bouleversement qu’elle peut représenter dans nos vies au quotidien.
Ensemble, nous commençons à mettre un terme à l’isolement.
Bien sûr, ça n’est pas spectaculaire !

Mais dans le désert d’informations et de structures dédiée que nous avons connus jusqu’en 2015, c’est déjà une petite révolution…!
Des décennies de vide, d’oubli, de déni. Aujourd’hui, face souvent à l’incrédulité de la société, nous avons enfin des mots pour exprimer l’invisible…

Des rencontres entre personnes anosmiques de tous horizons, m’ont permis de me rendre compte à quel point nous avions besoin les uns des autres et renforcent à chaque fois la légitimité de cette association dans la nécessité d’agir encore et encore.

Née il y a seulement 30 mois, l’AFAA SOS-ANOSMIE est encore une toute petite structure. Elle compte aujourd’hui près d’une centaine d’adhérents et leur participation à permis de mettre en place une communication sur l’anosmie, la diffusion d’informations concrètes et vérifiées.
Lorsqu’on réalise qu’il n’y avait aucun lien entre nous, c’est déjà une belle victoire !

Grace à vous tous, nous avons eu les moyens financiers de faire face aux échéances et aux grands rendez-vous de l’année 2017 parmi lesquels le congrès sur l’olfaction du mois de mars à Paris. Un évènement majeur dans la communication de l’association et une opportunité incroyable qui nous à été offerte de nous exprimer devant une assemblée particulièrement concernée.

Par la parole qui se libère enfin, nombre d’entre nous ont pu participer à la réalisation de reportages et documentaires.

Enfin, parce que cette association existe, elle est régulièrement contactée par des étudiants, scientifiques ou non, qui font chacun d’une façon personnelle avancer soit la connaissance, soit l’information.
Des exposés sur l’anosmie dans les lycées, c’est là aussi une belle avancée !
C’est la raison pour laquelle le site se modifie en profondeur. Il faut pouvoir répondre à la demande de contacts des personnes anosmiques et à la demande d’information qui émane des étudiants.
Vous trouverez sur le site, des enquêtes initiées par ces mêmes étudiants et même si parfois certaines questions peuvent nous surprendre, ils constituent tous une mine de renseignements, nous permettant d’avancer chaque jour un peu plus.

Pour renforcer les liens entre nous de façon régionale et grâce à la volonté d’agir pour de nombreuses personnes l’association mettra en place tout au long de l’année 2018 des référents régionaux. Ils permettront ainsi d’accentuer et renforcer les liens qui nous unissent et permettront à terme une meilleure diffusion de l’information et la mise en place d’évènements régionaux.

Ils seront aussi sans aucun doute, les « piliers » dont j’ai tant besoin et sur lesquels je dois pouvoir m’appuyer pour déléguer bon nombre de tâches auxquelles je ne peux plus faire face seul.

Bien entendu, il n’y a pas que des « réussites »… Ainsi quelques adhérents, heureusement peu nombreux, ont choisi de ne pas renouveler leur adhésion à l’association. C’est avec une grande tristesse que je les vois s’éloigner…
Cette aventure est une parcours de patience et de détermination. Mais ensemble et motivés, nous réussirons à atteindre nos objectifs.

Pour conclure, cette rubrique « Le mot du président » sera mise à jour régulièrement, et me permettra de m’adresser à tous de façon plus générale.
Le site de l’association sera enrichi par sa fusion avec le site SOS-ANOSMIE, amené à disparaitre pour une meilleure gestion des tâches. Son contenu sera intégralement intégré au site de l’association.

L’année 2018 s’avère passionnante par la création de ce réseau de référents et de tout ce qu’ils pourront apporter à l’association.
 
Nous sommes aujourd'hui représentés jusqu'en Polynésie Française, et j'espère que l'éloignement géographique des DOM TOM ne sera pas un frein à nos rencontres... Tout n'est que patience !
 
Et au risque de me répéter, ne craignez pas la distance qui nous sépare, nous n'avons JAMAIS été aussi proches !
 
😃

Je vous souhaite bien amicalement le meilleur,
Anosmiquement vôtre,
Bernard PERROUD.


 

(téléphone /  Répondeur )

Nous vous rappelons selon vos disponibilités

© 2015 Créé par Beniat pour A.F.A.A. SOS-ANOSMIE.