MEDIAS

&

PRESSE

Interview radio du 28 mai 2018

Ce lundi 28 mai 2018 Jean-Louis Dumas et Radio Côte Sud FM 
nous donnaient la parole.
Merci pour ces 55 minutes d'information 
sur l'anosmie
et l'association AFAA SOS-ANOSMIE !

 28 décembre 2017

Perte de l'odorat : le fléau d'un Français sur dix

France 3 a enquêté sur la perte de l'odorat, qui touche un Français sur dix.

TÉMOIGNAGE

C'est un geste qui a perdu son sens. Car aujourd’hui, Claire Fanchini n'apprécie les fleurs qu'avec les yeux. "Là, je ne sens rien du tout, je n'ai aucune odeur. Ça fait maintenant quatre ans et demi que je ne sens rien", dit-elle en reniflant une fleur. C'est après un accident de moto qu'elle a perdu l'odorat. Plus de six mois de dépression, un quotidien à réapprivoiser puisque cela a aussi entraîné une perte du gout.

 

Une vie intime bouleversée

Pour compenser, Claire Fanchini cuisine désormais plus gras, plus épicé et a banni certains aliments de peur qu'ils ne soient avariés. Cuisiner n'est plus un plaisir, ça peut même devenir un piège. "Je ne peux pas sentir les fuites de gaz", confie Claire Fanchini. Perdre l'odorat, c'est aussi voir sa vie intime bouleversée. La jeune femme a oublié l'odeur de son compagnon et n'a jamais senti celle de son fils.

 03 décembre 2017

TÉMOIGNAGE

Bernard Perroud a perdu son ordorat suite à une chute et anime aujourd’hui un site web dédié à l’anosmie
Informer et sensibiliser à une problématique méconnue: voilà ce qui a poussé Bernard Perroud à créer un site Internet dédié à l’anosmie. Atteint par cette maladie depuis dix ans, le Français est également président d’honneur de l’Association française pour l’anosmie et l’agueusie (AFAA). Il nous explique les conséquences de ce handicap.

 20 septembre 2017

TÉMOIGNAGE

Nicolas a perdu l’odorat pendant son enfance. Il est atteint d’anosmie, une maladie rare qui le prive des odeurs. On peut s’imaginer ne pas voir, ne pas entendre... mais que veut dire de ne pas sentir ? Plongé dans une bulle de vide, il mène une vie en partie coupée des souvenirs et du plaisir. Un témoignage fort, à la fois lucide, drôle et terrible, et qui invite à fourrer son nez partout. Un documentaire de Mélanie Van Kempen Mise en ondes, musique & mix : Samuel Hirsch Montage vidéo : Timothée da Silva Illustration : Jennifer Bongibault

 30 juin 2017

TÉMOIGNAGE

Frappée brutalement d’anosmie, Caroline a pu faire reconnaître son handicap.
À 53 ans, Caroline n’en revient pas de la brutalité avec laquelle elle a perdu l’odorat et le goût. «C’était il y a quatre ans. J’ai eu une grippe. J’avais l’habitude de boire un thé, toujours le même. Un jour, je me prépare une tasse, je bois… Le thé avait un goût de foin, infect. Je recommence… Pareil. D’une heure à l’autre, j’avais perdu le goût et l’odorat. Je suis allée chez le médecin, qui m’a dit que cela allait revenir…»

27 juin 2017

Télématin 
Santé - Anosmie : le handicap de l’odeur
Chroniqueuse : Laurence Ostolaza
 
À l'occasion du congrès d'oto-rhino-laryngologie qui a lieu en ce moment à Paris jusqu’au 28 juin 2017, penchons-nous sur l'anosmie.
Une maladie dont on ne parle jamais et qui handicape pourtant 15% de la population.
L'anosmie c'est ne plus sentir les odeurs : très handicapant dans la vie de tous les jours.
Laurence Ostolaza nous explique les raisons de cette maladie de l'odorat.

26 juin 2017

Quand l'anosmie est invitée au journal de 13:00 sur France 2

 08 juin 2017

AFAA SOS-ANOSMIE : Une association dédiée à la perte d’odorat.

« Accompagner les personnes qui ont perdu l’odorat »

Rencontre avec Claire Fanchini, chargée de communication pour l’association AFAA Sos Anosmie, l’Association française pour l’ anosmie et l’agueusie, elle-même anosmique depuis trois ans.

 17 mars 2017

Anosmie

Le Figaro consacre un article à la perte totale de l’odorat. Conséquence de virus ou de traitements du cancer. Vous ne vous êtes jamais demandé ce que pouvait être une vie sans odeur. C’est un drame. On craint sans cesse de ne pas identifier un aliment avarié, de ne pas détecter une odeur de gaz et manger n’a plus aucun intérêt. "Je ne me plains pas, dit Bernard Perroud, fondateur d’une association de malades, mais je pleure sur cette maman qui ne sentira jamais l’odeur de son enfant". Car l’odorat est le sens le plus affectif, le plus lié à la mémoire, les lecteurs de Proust le savent. Les scientifiques, eux, s’y intéressent encore trop peu.

 16 mars 2017

De nombreux facteurs, maladies ou traumatismes, peuvent rendre incapable de percevoir les odeurs et les goûts.
C’est sans aucun doute le sens le plus injustement négligé. «La perte complète d’odorat ne vaut que 2% de handicap» sur la grille officielle, s’étonne encore Bernard Perroud, 55  ans, devenu anosmique (incapable de percevoir des odeurs) il y a dix ans, à la suite d’un traumatisme crânien. «C’est terrible de savoir que l’on ne sentira plus jamais rien, témoigne-t-il. On regarde les choses, mais, sans odeur, elles ne nous attirent plus.» L’isolement social, le repli sur soi, la dépression ne sont pas loin dans un monde devenu fantomatique, gris, factice.

(téléphone /  Répondeur )

Nous vous rappelons selon vos disponibilités

© 2015 Créé par Beniat pour A.F.A.A. SOS-ANOSMIE.